Novembre

L'Actualité équestre en province de Luxembourg /// Plus de 20.000 visites par mois !

• 112 • Les 24h de Roumont, une nouvelle édition annoncée en 2014 » info du 26/11/2013

 

Organisées en 2011 par l'équipe du meneur bien connu Dominique Frenoy, "Les 24h de Roumont" seront à nouveau proposées en 2014 ! Du 06 au 09 juin, près de 80 attelages participeront à ce bel événement qui comprendra un routier et plusieurs épreuves spéciales (traction, course montée, attelage / dételage rapide, derby, étape de nuit, etc).

 

Alors que les autres "Routes" sont plutôt réservées aux chevaux lourds, ce rendez-vous est quant-à-lui ouvert aux poneys et chevaux de selle, toutes races confondues. Plus loin que ça, chaque équipe sera composée de la manière suivante : un attelage à 1 poney, un attelage en paire poneys, un attelage à 1 cheval, un attelage en paire chevaux, un attelage à 1 trait et un attelage en paire traits. L'initiative est donc originale et a d'ailleurs rencontré un franc succès en 2011. Les organisateurs invitent donc les intéressés à s'inscrire à partir du 02 janvier 2014. Pour toutes informations complémentaires, vous pouvez vous rendre sur le site internet www.fermenanciry.com ou contacter Dominique Frenoy au 0499/933 421.

 

• 111 • Pablo de Virton, sacrée star du weekend ! » info du 24/11/2013

 

C'est un vrai coup de chapeau que l'on peut tirer au phénomène Pablo de Virton ! Engagé dans la finale du Global Champions Tour (GCT), il a réussi l'exploit de se classer à la 7ème place de l'épreuve ! Une épreuve d'une difficulté exponentielle puisque le circuit est connu comme étant d'une technicité maximale. C'est donc le plus haut niveau qui soit ! La finale se tenait sur deux manches ! Le premier défi était de pouvoir accéder à la seconde manche. En effet, sur les 40 partants, seuls 18 d'entre eux se voient continuer la compétition. Sur le premier tour, 11 duos réalisent le parcours sans pénalité et parmi ceux-ci, Pablo de Virton ! En seconde manche, le petit bai fait une petite faute et comptera donc 4 points de pénalité à son compteur. Néanmoins, seules trois paires ont conservé un score vierge. La belle performance du cheval virtonnais lui vaut donc une magnifique 7ème place à l'issue de cette finale.

 

Sur cette même épreuve, on peut également mentionner la performance extraordinaire de l'unique belge engagé sur ce concours ! Constant Van Paesschen, seulement âgé de 19 ans, réalise deux magnifiques tours avec un seul petit point de pénalité pour temps dépassé qui le privera de l'ultime barrage ! Il se classe néanmoins à la 5ème place de cette finale et empoche ainsi la coquette somme de 27.000 euros ! Pour info, le belge ne fait pas partie des 40 premiers cavaliers du Ranking (classement mondial) et n'a donc à priori pas accès au circuit GCT. On supposera qu'il a obtenu "son pass" via son papa Stany Van Paesschen, qui est l'entraineur de l'équipe de l'Arabie Saoudite. Le fiston a ainsi rendu la pareille de la plus belle des manières ! Le circuit du GCT s'est donc cloturé ce weekend, récompensant une fois encore les meilleurs cavaliers du monde à travers un challenge de régularité reprenant les 12 étapes prestigieuses : Madrid, Hambourg, Wiesbaden, Londres, Cannes, Monte Carlo, Estoril, Chantilly, Valskenswaard, Lausanne, Vienne et Doha. Il est à noter que notre unique représentant luxembourgeois, Pablo de Virton, a largement contribuer au classement de sa cavalière Jane Richard à la 16ème place de ce challenge ! Vous pouvez consulter les résultats de la finale du GCT en cliquant ICI. Le challenge du circuit est visible ICI. La vidéo du round 2 de Pablo de Virton à Doha est disponible ICI.

 

 

■ 20 ■ Brève d'écurie : Découvrez la vidéo de Maël Jacob dans la finale de la Botte d'Or » info du 24/11/2013

 

Découvrez ci-dessous, le parcours du cavalier de Juseret, Maël Jacob, sur la finale de la Botte d'Or à Wieze (plus d'information sur la brève n°14).

■ 19 ■ Brève d'écurie : La balle magique de Virton jouera la grande finale du GCT » info du 23/11/2013

 

Cette après-midi à Doha, au Qatar, les plus grands du monde du CSO joueront l'ultime finale du Global Champions Tour. Enjeu de taille, les barres seront cotées au plus haut (160 cm), la technicité du parcours sera à son apogée... et les gains à l'arrivée... seront à la hauteur de la difficulté ! C'est dire si les cavaliers sur le départ auront à coeur de réaliser une performance de taille. Parmi ceux-ci, la suisesse Jane Richard sera en selle sur Pablo de Virton, le petit hongre bai présenté comme la balle magique du circuit ! Le fils d'Andiamo né en terre virtonnaise (naisseurs : Françoise et Marc Discret) a fait sensation durant toute la saison et nous serons une fois de plus derrière lui cette après-midi, à 17h15 précises, pour l'encourager sur cette épreuve cruciale. Pour le suivre, vous pouvez cliquer ICI ou encore accéder au LIVE en cliquant ICI. Découvrez d'ores et déjà la liste de départ comprenant tout le gratin du CSO en cliquant ICI.

■ 18 ■ Brève d'écurie : Nina Heussen remporte le niveau 3 communautaire » info du 23/11/2013

 

Bien qu'affiliée au GEPL, la cavalière de dressage, Nina Heussen est d'Arlon et monte aux Ecuries du Pigeon à Marbehan. L'amazone n'a pas été mentionnée sur l'article n° 109 du 18/11 et pourtant, elle est bien de la province de Luxembourg. Petit méa culpa donc et félicitations à la cavalière qui remporte le challenge communautaire niveau 3 en dressage avec son cheval Taylor des Quatres Chemins. Le classement de cette catégorie est visible en cliquant ICI.

■ 17 ■ Brève d'écurie : Pablo de Virton, 5ème à Doha » info du 22/11/2013

 

Le fils d'Andiamo né en terre gaumaise (naisseurs : Françoise et Marc Discret à Virton) débute avec succès son weekend de concours à Doha, capitale du Qatar. S'y joue actuellement la finale du circuit Global Champion's Tour qui cible les meilleurs couples au monde. La première journée de compétition s'est tenue hier, jeudi. Pablo de Virton, partant dans l'épreuve 145 cm sous la selle de la suisesse Jane Richard, se classe 5ème sur 42, grâce à un parcours rapide et sans pénalité. Vous pouvez suivre les résultats de Doha en cliquant ICI.

♦ 05 ♦ La chronique de Luc Pirick : Le travail du cheval » info du 21/11/2013

 

Lorsqu’un cavalier normal, qui ne commet pas de grosses fautes mais qui n’a pas encore toute la subtilité nécessaire, laisse son cheval trop longtemps dans une même attitude sans le solliciter par des variations d’allure et de déplacement, le cheval cherche, et trouve toujours, une solution de moindre effort. Celui qui pratique ce que j’appelle les 24 heures du Mans, en trottant indéfiniment le long des murs dans une allure monotone, est certain d’avoir sous lui un cheval inattentif, ou qui dort debout ! L’équitation est affaire de mobilité, dans n’importe quelle discipline ; c’est la capacité du cheval à changer d’allure, ou de direction, sans perdre sa cadence et son équilibre qui est la marque du cheval bien éduqué. Il faut donc solliciter souvent le cheval, sans tomber bien sûr dans une équitation désordonnée ; les mouvements et les exercices doivent s’enchainer dans un ordre gymnastique logique en laissant au cheval le temps de comprendre les aides et d’y répondre. « Demander souvent, se contenter de peu, récompenser beaucoup » disait Baucher.

Ce n’est qu’avec un cheval déjà avancé dans sa progression que le cavalier pourra demander de tenir plus longtemps un même rythme et une même attitude sans risquer de le lasser ou de l’abrutir.

 

• 110 • Direction Barcelone pour le cavalier Libramontois Patrick Lorant » info du 20/11/2013

Cavalier de dressage mais surtout passionné de chevaux ibériques, Patrick Lorant participe depuis 2010 au Masters du Cheval Ibérique. Un circuit national de dressage, réservé aux chevaux ibériques, et qui dispose d'une finale européenne regroupant les meilleurs cavaliers de chaque nation participante. Les 17 chevaux des cavaliers belges ont pris le départ vers l'espagne hier. En effet, la finale 2013 se déroulera du 22 au 24 novembre à Barcelone ! Parmis les sélectionnés belges, on retrouve donc le Libramontois Patrick Lorant ! Le cavalier, sponsorisé par la Sellerie Ulysse à Sainte-Cécile, a remporté le championnat belge au niveau M+ en 2010. En 2011, 2012 et 2013, il fut vice-champion de Belgique au niveau Saint-Georges. Pour la finale Européenne à Paris en 2012, il a terminé 5ème en individuel au niveau Saint-Georges et médaille d'argent par équipe ! Fort sympathique, Patrick Lorant nous donne de plus amples informations sur l'initiative :

 

"Créé en 1997, Le MASTERS du CHEVAL IBERIQUE (M.C.I.) a pour but de réunir dans une ambiance conviviale toutes les personnes animées par les mêmes passions : le dressage et le cheval ibérique. Ceci afin de montrer que ces chevaux, adulés par certains, décriés par d'autres, pouvaient se comporter de manière tout à fait honorable sur un rectangle. Pour ce faire, les concurrents ont toujours déroulé les reprises officielles de la F.F.E. et F.E.I. à partir de la reprise Saint-Georges, jugés uniquement par des juges officiels. Les particularités des épreuves de dressage organisées par le M.C.I. sont les costumes des cavaliers. En effet, les tenues Espagnoles, Portugaises et Classiques sont acceptées. L'ensemble donnant une note de fête à nos épreuves, tout en respectant la rigueur de l'équitation classique. il y a aussi une reprise libre en musique où toutes les figures et mouvements de l'équitation sont autorisés : piaffer, passage, pas espagnol, etc. La particularité, probablement la plus importante, est « l'esprit M.C.I. » ; une subtile alchimie de convivialité, de partage, d'esprit sportif et de fête permet de progresser ensemble dans le dressage. Très vite le M.C.I. a drainé beaucoup de cavaliers passionnés de dressage et de légèreté... et surtout les cavaliers et leurs chevaux progressent... Si, au début les juges avaient beaucoup d'a priori... ils sont maintenant conquis et avouent être vraiment surpris par la qualité des chevaux... Les MCI se déroulent dans différents pays d'Europe (Belgique, France, Espagne, Italie, Suisse). D'autres pays participent aux challenges annuels des pays voisins comme par exemple, l'Allemagne et les Pays-Bas en Belgique ou encore le Portugal en Espagne. La finale européenne des MCI confronte les meilleurs cavaliers sélectionnés de chaque pays. En 2011, elle a été organisée à Turin, en 2012, à Paris. La finale 2013 se déroulera à Barcelone du 22 au 24 novembre et la Belgique y participe avec de solides chances de Médaille du niveau jeunes chevaux au niveau Grand Prix." Nous souhaitons donc bonne chance aux cavaliers belges et surtout bon amusement ! Vous pouvez suivre le journal de bord du M.C.I. en cliquant ICI. Pour visiter le site web du circuit belge, cliquez ICI.

 

■ 16 ■ Brève d'écurie : Découvrez en images quelques reprises d'Hatrival » info du 20/11/2013

 

Ci-dessous, 4 reprises filmées du concours de dressage, dimanche dernier, à Hatrival. Dans l'ordre de gauche à droite, Manu Vandermeulen dans le Grand-Prix, et ensuite les 3 participants en Saint-Georges par ordre de classement.

 

■ 15 ■ Brève d'écurie : Du beau spectacle de haut niveau à Hatrival » info du 18/11/2013

Ce dimanche 17 novembre, les écuries des Iles ont accueilli leur premier rendez-vous hivernal de dressage. Cette journée était la première étape du challenge Dressageplace. Grâce à cette initiative, 3 épreuves de niveau international se sont déroulées en terre ardennaise. En effet, la Saint-Georges a compté 3 partants dont un luxembourgeois, Jean-Frédéric Nizet (photo) de Freylange. Caroline Henneaux de Saint-Hubert à quant-à-elle présenté une reprise Intermédiaire. Avec un résultat de 60 % tout pile, la joie de la cavalière était intense. En effet, cette reprise est l'ultime étape avant le Grand-Prix. Cette épreuve fut d'ailleurs également présentée au public avec la prestation de Manu Vandermeulen, cavalier d'Ave-et-Auffe. Tous les classements de la journée sont visibles ICI.

 

• 109 • Les dresseuses luxembourgeoises bouclent en beauté à Jeneffe » info du 18/11/2013

En cette saison 2013, les cavalières de dressage de la province de Luxembourg se sont montrées très performantes sur le circuit communautaire. Elles ont qui plus est gardé le cap jusqu'à la finale qui se tenait à Jeneffe le dimanche 10 novembre. En effet, lors de celle-ci, plusieurs classements sont à noter. Dans les catégories Jeunes Chevaux, l'arlonaise Lisa Morosini se classe 3ème des 5 ans avec son cheval Fire Fly 6. En niveau 2, on retrouve sur le podium la soeur de Lisa en la personne de Marie Morosini. Grâce à un résultat de 63,72 %, l'amazone associée à Divaldi se classe seconde de son épreuve. Ses acolytes dans les catégories supérieures feront de même puisque c'est également une seconde place pour Juliette Blond et Figaro v/d Bremeersen dans la reprise niveau 3 / M3, mais aussi pour Sandrine Colling et Tchinoch (en photo) dans la reprise niveau 4 / M10.

La finale comptant également pour le challenge de la saison communautaire, on retrouve également ces 3 dernières amazones sur les podiums de la Ligue. En effet, en niveau 2, Marie Morosini termine sa saison à une très belle seconde place avec Divaldi. En niveau 3, Juliette Blond monte également sur la seconde marche grâce à ses performances avec Figaro v/d Bremeersen. Et puisqu'elles ont décidé de faire les mêmes classements jusqu'au bout, c'est aussi une deuxième place en niveau 4 pour Sandrine Colling et Tchinoch ! Félicitations à ces cavalières qui représentent dignement la province de Luxembourg au niveau communautaire.

 

■ 14 ■ Brève d'écurie : Maël Jacob, 4ème de la finale à Wieze » info du 17/11/2013

 

Ce samedi, le cavalier de Juseret s'est rendu à Wieze pour disputer la finale Junior du circuit "La Botte d'Or". Parcours coté sur 130 cm, le jeune cavalier a su réaliser un tour sans pénalité et ainsi accéder au barrage. Au terme de celui-ci, Maël et Sisi d'Hyrencourt se retrouvent à la 4ème place du classement final. C'est une très belle performance même si cette position est quelque peu ingrate. En effet, les 3 premiers classés ont été gâtés avec comme cadeaux : selle, bombe, bottes... Qu'importe, le jeune cavalier des écuries de Bougnimont a fait là une très belle saison et la clôture d'une belle manière. Eloise Lutgen de Bastogne est également finaliste de la Botte d'Or (en scolaire). L'amazone disputera quant-à-elle sa finale sur le CSI de Malines entre Noël et Nouvel an.

■ 13 ■ Brève d'écurie : le GHS est 4ème à la finale Lami-cell » info du 16/11/2013

 

C'était sur le CSI de Wieze, hier très tard en soirée, que se jouait la finale Lami-cell. Sur le départ, on a retrouvé les équipes wallonnes et flamandes qui se sont illustrées dans leur demi-finale respective. Les 3 cavaliers du GHS, classés 2ème à Gesves lors de la demi-finale, se sont donc rendus en terre flamande pour disputer l'épreuve. Pour rappel, chaque équipe était composée de 3 cavaliers répartis dans les hauteurs 100, 110 et 120 cm. Au terme de la soirée, le GHS terminera à la 4ème place. Une performance très honorable sur une finale où il y a généralement un très bon niveau. L'équipe luxembourgeoise était composée d'Audrey Grandmont de Libramont ( 100 cm - 4 points), Eloise Lutgen de Bastogne (110 cm - 5 points) et Camil Douret de Paliseul (120 cm - 1 points). Félicitations à ces 3 cavaliers ! Les résultats complets ICI.

 

• 108 • RDV ce dimanche pour du dressage de haut vol à Hatrival » info du 14/11/2013

 

Après un concours d'obstacle et un concours d'attelage, c'est au tour du dressage de prendre ses quartiers à Hatrival. Une fois de plus, les organisateurs se montrent ambitieux et l'initiative est payante. En effet, associée au challenge "Dressageplace", la journée comptera plus de 100 passages ! Hatrival sera la première étape de celui-ci qui verra deux autres journées se tenir à Jeneffe et Cheratte. La finale se tiendra quant-à-elle le 16 mars à Jeneffe.

 

A noter que c'est du tout grand spectacle qui nous attend ce dimanche avec une des catégories allant de la E5 à la... SAINT-GEORGES ! 2 cavaliers luxembourgeois sont d'ailleurs au départ de cette épreuve. Il s'agit de Jean-Frédéric Nizet de Freylange et Christine Nicolas de Nassogne ! Le début des épreuves est fixée à 8h30. Vous pouvez découvrir les listes de départ en cliquant ICI. Pour découvrir le site du challenge Dressageplace, cliquez ICI. Le rendez-vous est donc pris ce dimanche 17 novembre aux Ecuries des Iles à Hatrival.

 

• 107 • Les luxembourgeois iront au salon du cheval à Paris » info du 14/11/2013

 

Du 30 novembre au 08 décembre, Paris accueillera son traditionnel Salon du Cheval. Evénement d'ampleur, il est un rendez-vous très apprécié des passionnés de chevaux. En effet, toutes les disciplines y sont représentées à travers des démonstrations, des spectacles et des animations, mais c'est aussi l'occasion... osons le dire... de faire un brin de shopping dans les très nombreux stands présents !

 

A l'initiative de la compagnie de voyages "Poncin Clébant", la possibilité est donnée aux luxembourgeois de se rendre à Paris le samedi 30 novembre. Voici le timing prévu : départ de Recogne à 05h40 - Bertrix 06h00 - Paliseul 06h15 - Bouillon 06h30 - Florenville 07h00. Inscriptions chez Poncin Clébant : 061/31 12 70. Le prix par personne pour le transport est fixé à 27 €. Pour l'achat des entrées au salon, il est possible de faire des achats groupés (contact : carolinekinard@hotmail.be • 0474/45 25 60) pour un prix de 14,50 euros par personne.

 

■ 12 ■ Brève d'écurie : seconde édition du challenge Luxindoor » info du 11/11/2013

 

Il y aura donc une seconde édition du challenge Luxindoor en attelage. L'année dernière, cette initiative avait été lancée par le libramontois Sébastien Rigaux et faisait étape à différents endroits. Cette année, le challenge va être réparti entre Libramont (le Walexpo) et Hatrival (les Ecuries des Iles). Au programme, 5 dates sont fixées allant du 10 novembre au 02 février (voir la page Agenda pour les détails). En effet, le premier rendez-vous fixé aux meneurs s'est tenu hier dimanche à Hatrival. 34 attelages ont pris le départ, ce qui est une belle réussite pour une première dans la nouvelle piste des Bastin. On peut d'ailleurs lire sur le site web d'Attelage Info que les participants ont été ravis. Sur ce même site, vous pouvez consulter tous les classements de la journée en cliquant ICI.

■ 11 ■ Brève d'écurie : Verka des Hazalles classée à Vérone » info du 11/11/2013

 

Ce weekend du 10 novembre, les étapes de la Coupe du Monde ont fait halte à Vérone en Italie. C’est donc un CSI 5 étoiles qui était au programme. Sur ce niveau de compétition, on a pu voir Pablo de Virton (naisseurs : Françoise et Marc Discret à Virton) parmi les participants. Le hongre bai de 10 ans évolue toujours sous la selle de la suissesse, Jane Richard. Pas de classement à son actif sur ce concours, mais Pablo de Virton reprend la compétition après une petite pause bien méritée. En effet, sur le circuit du Global Champions Tour, le cheval avait fait sensation. Vous pouvez d’ailleurs découvrir sa fiche personnalisée avec les photos et vidéos du Global en cliquant ICI. A Vérone, un CSI de niveau 2 étoiles était organisé en parallèle au 5 étoiles. De nouveau, un cheval luxembourgeois était au rendez-vous. Il s’agit de Verka des Hazalles, une jument de 8 ans par Président née chez Dominique Lamette à Barvaux. La grande alezane (en photo) se classe 10ème de la finale 135 cm hier dimanche. Sous la selle de la française Mélanie Lemoine Jondet depuis 2010, la jument évolue sur des épreuves 140/145 cm au niveau 2 étoiles. Les résultats de Vérone sont à découvrir en détail ICI.

 

• 106 • Optimisez votre potentiel ! Un livre à découvrir » info du 10/11/2013

 

Paru aux éditions Amphora en mai dernier, ce livre écrit par Carine Camboulives aborde la préparation mentale avant, pendant et après la compétition. Pour vous situer le contexte, j’ai été moi-même amenée à lire ce livre parce qu'il m'a été recommandé par une propriétaire d’un centre équestre de la province. Françoise Legros du Chabus, pour ne pas la citer, savait que j'étais sensibilisée à ce type d’approche et il est vrai que je n'ai pas été déçue. Et oui, force est de constater que l’évolution des mentalités va dans ce sens… la prise de conscience de l’importance d’un « bon » mental pour atteindre ses objectifs…. ses rêves ! J’ai donc lu ce livre avec beaucoup d’intérêt et y ai, en effet, trouvé des techniques, des méthodes, des façons d’être et de penser qui permettent, au cavalier et au moniteur d’équitation, d’évoluer dans son approche de la discipline.

 

Ce livre de près de 300 pages est notamment agrémenté de citations. Et l’on sait quel poids ces petites phrases ont sur notre ressenti. Je souhaite partager avec vous quelques exemples qui m’ont parlé personnellement (voir ci-dessous). D’autre part, les thèmes abordés vous permettront d’y voir plus clair sur la manière dont vous abordez votre préparation, votre entrainement, votre compétition. Vous n’en êtes peut-être pas conscient, mais votre mental est la clé de voûte. Il est à la source de vos plus belles réussites… mais aussi de vos échecs les plus cuisants ! Et en toile de fond… votre motivation : « La motivation est l’une des principales clés du mental du cavalier puisqu’elle conditionne à la fois son investissement et sa persévérance ». Bref, même si l’ouvrage contient quelques fautes d’écriture, il aborde une thématique d’actualité qui vaut la peine d’être explorée ! Vous pouvez commander ce livre, par exemple, ICI.

 

  • « A l’origine de toute connaissance, nous rencontrons la curiosité. Elle est la condition essentielle du progrès » Alexandra David-Néel
  • « Il n’y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va » Senèque
  • « Votre avenir dépend de la qualité de vos pensées d’aujourd’hui » John Edward Tang
  • « Que vous pensiez pouvoir le faire ou que vous pensiez ne pas pouvoir le faire, dans les deux cas, vous avez raison » Henry Ford
  • « On joue avec son corps, on lutte avec ses trippes, on gagne avec sa tête »
  • « Nous sommes ce que nous faisons à plusieurs reprises. L’excellence n’est donc pas un acte mais une habitude » Aristote
  • « Tant que vous expliquerez vos erreurs par des causes extérieures, vous ne progresserez pas »
  • « Qui conteste ses propres défaites, perd deux fois » proverbe arabe
  • « La technique en soi n’est rien sans l’état d’esprit qui la porte »

 

• 105 • Sentowerpark : 2 secondes places aux couleurs luxembourgeoises » info du 09/11/2013

 

Il est ce qu'on pourrait appeler communément, un projet un tantinet mégalo. En effet, le site Internet de ce nouveau centre équestre mentionne : "Ce centre hippique ultra moderne comprend notamment un hall multifonctionnel abritant quatre pistes intérieures (85 x 40 m, 70 x 30 m, 47 x 25 m et 47 x 25 m). La plus grande piste possède une tribune de 1 250 places assises, ainsi qu’une tribune VIP de 800 places assises. Le hall abrite également un restaurant, une cafétéria, des salles de réunion, des échoppes et quatre studios. Ces studios, disponibles à la location, offrent la possibilité au cavalier, et à un de ses collaborateurs, de loger à proximité des chevaux tout en profitant du confort et de la tranquillité du parc. Autour du hall se trouvent également deux pistes extérieures (115 x 70 m et 100 x 50 m) ainsi que deux pistes d’entraînement (50 x 30 m, 50 x 30 m). Les pistes extérieures comme les pistes d’entraînement sont toutes disponibles à la location". Tout est dit... et ça laisse rêveur.

Ce weekend, l'endroit tout récemment inauguré organise son premier événement... de niveau international bien sûr. Ce premier CSI** a d'ailleurs la cote puisque les cavaliers y participent en nombre ! Parmi les participants, on retrouve deux chevaux luxembourgeois. Les deux représentants ont qui plus est démarré très fort la compétition ce vendredi 8 novembre. Le premier, Notaris (ex Gladius du Petit Vivier), hongre de 7 ans par Nonstop, est né chez Nathalie Brassine à Vesqueville et évolue sous la selle de la finlandaise Nina Fagerström. Dans la première épreuve ce vendredi, le duo se classe en seconde place. Une très belle performance puisque 93 paires étaient au départ de cette catégorie réservée aux jeunes chevaux. Le second cheval luxembourgois sur ce concours est Ramiro de Belle Vue. Encore il y a peu propriété de Thierry Masson à Nassogne, le fils de Mozart de Hayettes a récemment changé plusieurs fois de cavalier. Actuellement sous la selle de la cavalière anglaise Jessica Mendoza, le petit bai continue à performer puisqu'il se classe encore hier, 2ème de la grosse épreuve (140 cm). Vous pouvez suivre les résultats de ce concours en cliquant ICI. En photo, Notaris et Nina Fagerström, hier au Sentowerpark à Opglabbeek.

 

♦ 04 ♦ La chronique de Luc Pirick : Flexion et extension » info du 08/11/2013

 

L’alternance de flexion et d’extension est à mon sens le travail le plus important dans la préparation du cheval, surtout dans les disciplines de saut. L’image mentale de ce travail est celle d’un ressort qui doit pouvoir se comprimer et se détendre à volonté. Du point de vue psychologique, cette alternance maintient le cheval dans la véritable impulsion, c’est-à-dire dans la disponibilité. Le cheval apprend à garder sa tonicité et son énergie dans les allures ou les exercices qui lui imposent d’être rassemblé puisqu’il sait que ces mouvements se termineront toujours par une amplification de ses foulées. Inversement, il apprend à rester calme dans les extensions puisqu’il sait qu’il devra revenir ensuite aux allures rassemblées. Du point de vue gymnastique, chaque transition apporte à postériori la preuve de la qualité des foulées précédentes. C’est parce que les articulations se sont fléchies dans les mouvements rassemblés que le cheval a pu amplifier ensuite ses foulées, et c’est parce que l’équilibre a été maintenu dans l’extension qu’il a pu revenir au rassembler. L’erreur à ne jamais commettre serait de prolonger un exercice jusqu’à ce qu’il se détériore ; que le cheval s’éteigne dans les allures courtes, ou qu’il se déséquilibre dans les allures longues. C’est pourquoi il faut se contenter au début de quelques foulées dans chaque sens et ne prolonger les séquences qu’au fur et à mesure de l’amélioration du cheval.

■ 10 ■ Brève d'écurie : Rosembaum classée sur la finale du Classic Tour » info du 06/11/2013

 

Dimanche 03 novembre, les finales du challenge Classic Tour se sont jouées à Gesves. Initialement prévues au CSI de Liège, ces épreuves ont quelque peu souffert du déménagement vers Gesves. En effet, les 16 meilleurs cavaliers par catégorie initialement prévus n'étaient pas au rendez-vous... Bien que les suivants classés peuvent embrayer si leurs prédécesseurs ne participent pas, la finale du 120 cm par exemple s'est jouée à 12 seulement... Soit. En Junior, 15 cavaliers ont pris le départ de l'épreuve. Parmis eux, Carla Rosembaum de Virton montait sa jument Gloria. La paire s'est illustrée sur un parcours également coté sur le style. Leur performance leur vaut la seconde marche du podium. Tous les résultats du Classic Tour sont visibles ICI.

 

• 104 • Hatrival, une franche réussite avec près de 250 passages ! » info du 04/11/2013

 

C’était le tout premier rendez-vous hivernal dans les nouvelles installations des écuries des îles et on peut le dire, ce fut une franche réussite ! En effet, près de 250 passages, certains rendez-vous estivaux n’ont pu prétendre à un tel engouement ! Malgré des conditions climatiques capricieuses, les cavaliers ont répondu présent en nombre pour cette première. On regrettera quelques glissades de certains chevaux mais parole d’organisateurs, ils travaillent déjà d’arrache-pied pour améliorer le sol – pourtant très bon - et éviter ce type de cabrioles sur le prochain concours. Une fois de plus, on sent une réelle envie de bien faire et d’offrir aux cavaliers, un endroit optimal. Vous pouvez découvrir quelques photos de cette journée en cliquant ICI. En photo sur cet article, le duo vainqueur en 100 cm, Marine Sacré et Bird. Le prochain rendez-vous à Hatrival est fixé dimanche prochain, le 10 novembre, avec un concours d'attelage. Avis aux amateurs...

 

Voici les résultats de ce CSO hivernal :

70 cm : 1. Félicien Collin et Ivano ; 2. Lyse Vincke et Collin ; 3. Shannon Beaujean et Calao du Cortil Renard

80 cm : 1. Jean-Thomas Léonard et Batida ; 2. Julien Guillaume et Ozarek ; 3. Sophie Van Dyck et Calimero

90 cm : 1. Sophie Degek et Peter Pan ; 2. Leenty Maquet et Capucine ; 3. Laura Den Haerynck et Hi Love du Petit Vivier

100 cm : 1. Marine Sacré et Bird ; 2. Noémie Giersch et Palatinat de la forge ; 3. Gilles Gallet et Ginger

115 cm : 1. Clémence Binet et Catch the Clouds ; 2. Camille Feller et Casablanca ; 3. Manon Angonèse et Tara de Virton

130 cm : 1. François Wery et Gena ; 2. Thibault Geerens et Discovery ; 3. Kenneth Bastin et Venecia des Vieux Fours

 

■ 09 ■ Brève d'écurie : La 2ème équipe Lami-cell du GHS ira à Wieze » info du 04/11/2013

 

Ce dimanche 03 novembre, les cavaliers sélectionnés pour représenter le GHS sur l'épreuve Lami-cell se sont rendus à Gesves. Deux équipes luxembourgeoises étaient au départ avec pour chacun, un cavalier en 100, 110 et 120 cm. La première réalise 3 x 4 points. La seconde équipe par contre, réalise un total des 3 hauteurs à 4 points. Cette belle performance permet à Audrey Grandmont, Eloise Lutgen et Camil Douret de se rendre au CSI de Wieze fin novembre pour disputer la finale du Lami-cell. Celle-ci comptera donc les meilleurs représentants wallons et flamands. Affaire à suivre...

♦ 03 ♦ La chronique de Luc Pirick : La position » info du 03/11/2013

 

Voici en quelques dessins la progression que j’utilise dans l’apprentissage de la position dans le travail sur le plat. Ce n’est évidemment qu’un fil conducteur qui peut se prêter à beaucoup d’adaptations. Les trois premiers dessins correspondent aux exercices d’équilibre à l’usage des débutants qui débouchent sur la possibilité d’un trot enlevé correct. Ils peuvent être acquis rapidement. A partir du dessin n°4 le cavalier peut pratiquer une équitation simple mais juste. Le dessin n°5 correspond à l’attitude de la majorité des cavaliers au niveau du perfectionnement, et seuls ceux qui atteignent le dessin n°6 pourront prétendre au haut niveau. Dès le dessin n°1, aux toutes premières minutes de son apprentissage, le cavalier doit trouver son équilibre. Une chose qu’un cheval ne peut pas supporter, sans prendre des attitudes fautives, c’est que la ligne de gravité du cavalier ne soit pas en coïncidence avec la sienne. Noter que du dessin n°3 au dessin n°6 le cavalier se redresse par la descente de sa cuisse et l’avance de son bassin, et non, comme on l’entend trop souvent à mon sens, en mettant ses épaules en arrière. Si des assouplissements spécifiques sont nécessaires, le travail de mise en selle s’effectue entre les dessins 4 et 5 plutôt qu’au début de l’apprentissage, pour laisser au cavalier novice le temps de se décontracter au fur et à mesure qu’il découvre son équilibre. Enfin, le cheval doit se montrer capable de passer d’une attitude relevée à une attitude étendue sans perte d’équilibre, en équitation d’obstacle plus encore que dans le travail en dressage, et la position du cavalier évoluera constamment entre les 3 derniers dessins en fonction de l’équilibrage du cheval.

■ 08 ■ Brève d'écurie : Pitaro de Virton classé en 140 cm à Lyon » info du 02/11/2013

 

La province de Luxembourg est peu mais bien représentée à Lyon ! Après la première épreuve d'hier et la victoire d'Ayade de Septon, ce fut au tour de Pitaro de Virton de s'illustrer sur une épreuve 140 cm ! Aujourd'hui sous la selle d'une jeune cavalière française, Flore Giraud (23 ans), le grand bai par Ogano Sitte continue visiblement à performer. Le parcours sans faute et un classement à la clé sont certes un beau cadeau pour sa cavalière qui fêtait d'ailleurs son anniversaire le jour-même ! Il faut préciser en plus que l'épreuve fut prisée avec près de 80 partants. Aujourd'hui, samedi, Ayade de Septon participait à sa seconde épreuve du concours. Elle a continué sur sa lancée et se classe 3ème de l'épreuve réservée aux chevaux de 7 ans et cotée sur 140 cm. La petite alezane a le vent en poupe ! Tous les résultats ICI.

 

■ 08 ■ Brève d'écurie : Le GHS est 3ème de l'intergroupement Pony-Trophy » info du 02/11/2013

 

Hier, vendredi 1er novrembre, les épreuves CSO Pony-Trophy ont succédé aux épreuves de dressage à Gesves. Tout comme l'année passée, les poneys représentant le GHS ne se battent pas aux portillons. Nous comptons tout au plus un cavalier par hauteur ! En individuel, une seule cavalière réalise le parcours sans faute. Il s'agit d'une cavalière du Poney-Club de Longchamps, Thalia Uzek, en 80 cm. Nos représentants ont néanmoins rectifié le tir dans l'inter-groupement qui clôturait la journée de compétition. Dans cette épreuve, une cavalière ou un cavalier par groupement (5) concourait sur chaque hauteur (allant du 70 au 100 cm). Les 4 représentantes luxembourgeoises étaient Charline Garot (70 cm), Thalia Uzek (80 cm), Marine Munaut (90 cm) et Mathilde Perot (100 cm). Le GHS compte 3 parcours sans pénalité sur 4. Grâce à cette performance, ils ont accédé au barrage qui allait déterminer le podium. A l'issue de celui-ci, le GHS est monté sur la 3ème marche. Merci à Catherine Bouvy pour la transmission des informations. Les résultats de ce concours ne sont pas encore en ligne, mais ils devraient être prochainement ICI.

 

■ 07 ■ Brève d'écurie : Déjà un beau succès pour le CSO d'Hatrival ! » info du 02/11/2013

 

Tout premier concours hivernal, toutes disciplines confondues, le CSO d'Hatrival rencontre d'ores et déjà un franc succès. En effet, on compte plus de 180 passages sur les listes de départ. Un taux de fréquentation très positif puisqu'il est même supérieur à certains rendez-vous outdoor. Il faut dire que la nouvelle piste couverte des Ecuries des Iles est optimale et que cette offre manquait quelque peu dans notre province. Celle-ci permet d'ailleurs d'organiser une épreuve 130 cm, ce qui est également une nouveauté dans la région. Vous pouvez télécharger la liste de départ ICI. Les inscriptions sur place sont autorisées. Le début des épreuves est fixé à 9h ce dimanche 03/11. www.ecurie-des-iles.be

 

• 103 • Le GHS en force au Trophée des Amazones » info du 01/11/2013

 

Le Trophée des Amazones en terre namuroise a porté chance aux cavalières du GHS. En effet, de mémoire d’ancien, il n’est jamais arrivé d’avoir deux représentantes du GHS sur les deux premières marches du podium ! C’est donc chose faite avec la victoire du Trophée pour Marie Morosini et un score de 132,509 points. L’amazone était accompagnée de son fidèle Divaldi avec lequel elle se classe 4ème de la première reprise, la L6, puis 1ère de la seconde, la L7. La première épreuve fut d’ailleurs remportée par une cavalière GHS, Florence Hotton et Donatello des Moites Fontaines. Celle-ci classée seconde sur la L7 a dû néanmoins se contenter de la seconde marche du podium, derrière Marie Morosini, avec un total de 132,404 points.

 

En poney, la coupe est également entre les mains du GHS dans le niveau 0. On peut féliciter l’heureuse élue qui n’est autre qu’Emma De Wachter. Associée à Colourful Dew Drop, la jeune arlonaise remporte les deux reprises et donc logiquement, le classement général également. Contrairement au Trophée où les amazones se sont tenues dans un mouchoir de poche, c’est ici une belle victoire d’Emma De Wachter avec un total de 137,669 points contre 131,265 pour la seconde. La jeune demoiselle sera d’ailleurs la seule cavalière à atteindre la barre des 70% sur une reprise, et ce, toutes catégories confondues. En poney niveau 1, on retrouve Lisa Morosini sur la 3ème marche du podium. On regrettera toutefois son absence lors de la remise des prix… Remise des prix où, une fois n’est pas coutume, le GHS trustait le haut du classement. Le déménagement de Liège vers Gesves a donc porté chance aux luxembourgeoises qui ont néanmoins eu affaire à une moins forte concurrence cette année… Il n’empêche que le Groupement peut être fier d’une telle performance générale de la part de ses représentantes. Toutes les photos de ce rendez-vous sont à découvrir en cliquant ICI.

 

■ 06 ■ Brève d'écurie : And the winner is... Ayade de Septon ! » info du 01/11/2013

 

Tout premier jour de compétition pour Ayade de Septon et déjà... une victoire à la clé ! C'était la première épreuve de cette sainte journée à Lyon, celle-ci cotée sur 140 cm et comptant plus de 50 partants. Parmi ceux-ci, 31 réalisent un parcours vierge de pénalité. Néanmoins, la fille de Wandor Van Mispelaere fut la plus rapide avec un chrono de 26'48 en deuxième phase. Voilà une belle entrée en matière pour Ayade de Septon qui affiche une parfaite régularité sur ses sorties. Tous les résultats ICI.